Accéder au contenu principal

Le réseau Tor victime d’un piratage pendant 6 mois

Tor a été victime d’un piratage, a annoncé le le réseau d’anonymisation par voie de blog. « Le 4 Juillet 2014, nous avons trouvé un groupe de relais dont nous supposons qu’ils tentaient de dé-anonymiser les utilisateurs. Ils semblent avoir ciblé les personnes qui exploitent ou accèdent aux services cachés de Tor. L’attaque a consisté à modifier les en-têtes de protocole Tor afin de faire des attaques de type trafic confirmation. » Une technique utilisée pour repérer les activistes du réseau même si elle ne permet pas de savoir ce qu’ils y font.

Rappelons que Tor (The Onion Router) est un réseau informatique mondial distribué et décentralisé qui, selon un principe de réseau mélangé, permet de transmettre les flux TCP de manière anonyme et, donc, rendre les échanges Internet anonymes. Le logiciel de réseau propose ainsi des services cachés qui permettent de cacher l’identité du serveur qui les héberge (données IP et géographiques cachées). C’est ce type de services qui a été la cible des attaquants.


Localiser les utilisateurs

L’installation des relais, ou nœuds de réseau qui reçoivent et transmettent les requêtes IP, ayant servi à l’attaque remonte de fait au 30 janvier 2014 et les administrateurs de Tor n’ont supprimé ces sondes que le 4 juillet dernier. « Bien que nous ne sachons pas quand ils ont démarré l’attaque, les utilisateurs qui ont opéré ou ont accédé à des services cachées entre début février et le 4 juillet doivent estimer qu’ils ont été affectés. »

Néanmoins, les auteurs du billet avouent ne pas savoir comment ni jusqu’à quel niveau les victimes ont été affectées. De toute évidence, les attaquants cherchaient à localiser les services cachés et, donc, cibler au mieux l’identité de leurs administrateurs. « En théorie, l’attaque pourrait également être utilisée pour relier les utilisateurs à leurs destinations sur les circuits normaux de Tor, mais nous n’avons trouvé aucune preuve que les attaquants ont opérés sur les relais de sortie, ce qui rend cette attaque moins probable. » Toujours est-il que les modification des entêtes de protocole ont pu aider d’autres attaquants à dé-anonymiser les utilisateurs.

Sale temps pour Tor

De par son système de navigation anonyme, le réseau Tor est réputé pour attirer aussi bien les criminels surfant sur des sites plus ou moins légaux que les utilisateurs soucieux de leur sécurité et de leur vie privée. Si bien qu’il attire aussi l’intérêt des gouvernements et agences de sécurité. A commencer par la NSA dont les pratiques d’infiltration ont été révélées par son ancien employé Edward Snowden. Plus récemment, la Russie a offert une récompense pour casser le réseau Tor. Parallèlement, une conférence qui devait démontrer comment identifier les utilisateurs Tor a été retirée du programme du prochain Black Hat de Las Vegas dédié à la sécurité. Les nuages s’accumulent sur la tête de Tor.

source : http://www.silicon.fr/tor-victime-dun-piratage-6-mois-95925.html

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un million de comptes Google compromis à cause d’un virus sur mobiles

Le spécialiste en sécurité informatique CheckPoint a découvert un nouveau malware qui infecterait plus de 13.000 smartphones Android par jour par le biais de fausses applications. L’équipe de recherche de Check Point avait déjà rencontré le code de Gooligan dans l’application malveillante SnapPea l’année dernière. En août 2016, le logiciel malveillant est réapparu sous la forme d’une nouvelle variante et aurait depuis infecté plus d’un million de smartphones Android à travers le monde. Selon CheckPoint, 57% des appareils infectés seraient situés en Asie, et seulement 9% en Europe. Le danger ici vient du fait qu’une fois installé, le malware est capable de “rooter” la machine et de dérober les adresses email et les jetons d’authentification qu’elle stocke. Concrètement, plus d’un million de comptes Google auraient ainsi été compromis. Outre dérober les informations, les pirates profitent également du piratage pour générer des revenus frauduleux en installant des applica…

De nombreux utilisateurs de TeamViewer victimes de piratages

De nombreux utilisateurs ont été victimes de piratages au travers du logiciel TeamViewer. Selon les responsables du logiciel la brèche ne viendrait pas de leur système. Depuis plusieurs jours, des utilisateurs de TeamViewer, un logiciel permettant de prendre le contrôle à distance d’un autre ordinateur, se plaignent d’être victimes de piratages. Cependant le problème ne viendrait pas du logiciel lui-même mais du vol d’identifiants et de mots de passe sur d’autres services tels que Tumblr, Myspace ou encore Linkedin.
TeamViewer au cœur de plusieurs piratages La semaine dernière, TeamViewer a connu des problèmes de fonctionnement. Le logiciel a en fait été victime d’une attaque DDOS de grande ampleur qui a paralysé son système pendant quelques heures. Suite à cette attaque, certains utilisateurs se sont plaints d’avoir subi une intrusion dans leur ordinateur, des pirates auraient réussi à prendre le contrôle de leur machine et voler des informations confidentielles. Pourtan…

Top 10 des virus informatiques les plus dangereux en 2016

Alors que toutes nos données deviennent numériques, les hackers redoublent d’ingéniosité pour développer des virus informatiques toujours plus performants et dangereux. Si vous n’avez pas installé d’anti-virus sur votre ordinateur, ce top 10 des pires virus connus en 2016 devrait finir de vous convaincre de vous équiper… Un virus informatique est un programme autoréplicatif à la base non malveillant, mais aujourd’hui le plus souvent additionné de code malveillant par le pirates informatiques ou “hackers”. Conçu pour se propager à d’autres ordinateurs en s’insérant dans des logiciels légitimes, il peut perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre par tout moyen d’échange de données numériques comme les réseaux informatiques et les cédéroms, les clefs USB, les smartphones… En 2016, les hackers ne manquent pas de créativité et continuent de développer des virus informatiques de plus en plus performants. Ces derniers leur pe…