Accéder au contenu principal

Sécurité informatique : les antivirus sont-ils morts ?

HIGH-TECH
Les ordinateurs ne sont plus protégés comme avant. Cette déclaration est loin d'être anodine. Surtout dans la bouche du vice-président de Symantec, société qui a fait fortune dans les logiciels... antivirus. Mais elle est le fruit d'un terrible constat : les hackers gagnent du terrain.

On savait que Norton AntiVirus n'avait plus la même cote qu'auparavant auprès des utilisateurs d'ordinateur, notamment avec l'avènement des logiciels antivirus gratuits comme Avast. Mais au sein même de l'entreprise qui a lancé ses premiers produits dans les années 1980, on n'y croit plus vraiment, selon un article paru dans le Wall Street Journal. "Les antivirus sont morts !", lâche Brian Dye, vice-président en charge de la sécurité des informations chez Symantec.


Selon Dye, les antivirus ne protègent plus les utilisateurs comme avant en raison du nombre démultiplié d'attaques de pirates. Seulement 45% des cyberattaques sont bloquées par les antivirus, les autres passent inaperçues. Il estime donc nécessaire de "réinventer le modèle" Symantec. Chaque année, les dépenses en cybersécurité représentent 70 milliards de dollars, essentiellement pour colmater les brèches dans les systèmes au lieu de repérer les hackers et limiter leur capacité de nuisance.


Renseigner les sociétés sur les attaques potentielles


Les différentes sociétés luttant contre la cybercriminalité (Kapirsky, McAfee, FireEye, etc.) ont démultiplié ces derniers temps des moyens de coincer les pirates et de contrecarrer leurs plans. FireEye a ainsi dépensé un milliard de dollars pour s'attacher les services de Mandiant, une startup dirigée par d'anciens enquêteurs de l'Armée de l'air qui jouent les cyber-fantômes pour traquer les voleurs de données. Mais Symantec a pris du retard dans la lutte, comme le juge Michael Fey, responsable chez McAfee. "Cela fait quelques temps déjà qu'ils ne font plus partie du groupe de réflexion", souligne-t-il, estimant que Symantec a deux à trois ans de retard dans le développement de ces technologies de lutte.


Symantec a pourtant créé cette semaine sa propre équipe d'intervention pour venir en aide aux entreprises piratées. La société californienne devrait être en mesure dans les six prochains mois de renseigner ses clients sur les menaces spécifiques dont ils pourraient être la cible et comment y répondre s'ils sont piratés. Et la firme de Mountain View a également développé une technologie pour débusquer des logiciels malveillants encore plus avancés, à l'instar de ses concurrents.


Une façon aussi pour l'ancien géant de l'antivirus de se relancer économiquement après un chiffre d'affaires en baisses ces deux derniers trimestres. Fin mars, Symantec avait limogé son PDG Steve Bennett, le second en deux ans, avant de développer une nouvelle attaque contre des cyberpirates. La société espère ainsi mettre à mal les hackers les plus redoutables venus de Chine, d'Iran ou des pays de l'Est.

source : http://lci.tf1.fr/high-tech/les-antivirus-sont-morts-selon-le-vice-president-de-symantec-8414822.html?utm_content=bufferbd73c&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un million de comptes Google compromis à cause d’un virus sur mobiles

Le spécialiste en sécurité informatique CheckPoint a découvert un nouveau malware qui infecterait plus de 13.000 smartphones Android par jour par le biais de fausses applications. L’équipe de recherche de Check Point avait déjà rencontré le code de Gooligan dans l’application malveillante SnapPea l’année dernière. En août 2016, le logiciel malveillant est réapparu sous la forme d’une nouvelle variante et aurait depuis infecté plus d’un million de smartphones Android à travers le monde. Selon CheckPoint, 57% des appareils infectés seraient situés en Asie, et seulement 9% en Europe. Le danger ici vient du fait qu’une fois installé, le malware est capable de “rooter” la machine et de dérober les adresses email et les jetons d’authentification qu’elle stocke. Concrètement, plus d’un million de comptes Google auraient ainsi été compromis. Outre dérober les informations, les pirates profitent également du piratage pour générer des revenus frauduleux en installant des applica…

De nombreux utilisateurs de TeamViewer victimes de piratages

De nombreux utilisateurs ont été victimes de piratages au travers du logiciel TeamViewer. Selon les responsables du logiciel la brèche ne viendrait pas de leur système. Depuis plusieurs jours, des utilisateurs de TeamViewer, un logiciel permettant de prendre le contrôle à distance d’un autre ordinateur, se plaignent d’être victimes de piratages. Cependant le problème ne viendrait pas du logiciel lui-même mais du vol d’identifiants et de mots de passe sur d’autres services tels que Tumblr, Myspace ou encore Linkedin.
TeamViewer au cœur de plusieurs piratages La semaine dernière, TeamViewer a connu des problèmes de fonctionnement. Le logiciel a en fait été victime d’une attaque DDOS de grande ampleur qui a paralysé son système pendant quelques heures. Suite à cette attaque, certains utilisateurs se sont plaints d’avoir subi une intrusion dans leur ordinateur, des pirates auraient réussi à prendre le contrôle de leur machine et voler des informations confidentielles. Pourtan…

Webex 25 juin Top 10 des vulnérabilités par ITRUST

Exclusif ! Retour d’expérience des 7 dernières années d’audit intrusif : les 10 failles qui correspondent à 99% des failles de sécurité dans les entreprises.


Comment sécuriser vos données informatiques par l’application de bonnes pratiques, simples.

Ce n’est pas une surprise, ce début d’année 2014 a encore été riche en actualité concernant la cybercriminalité. Cette criminalité est d’ailleurs devenue un enjeu stratégique pour toutes les entreprises PME ou grands comptes. Les budgets ne pouvant pas suivre cette augmentation de risque, il nous a semblé pertinent d’expliquer comment une entreprise peut se sécuriser simplement par la mise en place de bonnes pratiques essentielles.

Cette conférence dresse le panorama des 10 vulnérabilités les plus rencontrées, lors de nos audits, accompagné d’études de cas.

Corriger ces 10 vulnérabilités essentielles permettrait d’élever grandement le niveau de sécurité d’une organisation

Julien Lavesque, directeur technique d’ITrust, vous expliquera lesqu…