Accéder au contenu principal

Is 4G putting your mobile at risk of hacking?




  • Research has found security is among the top concerns for phone users
  • Most high-end phones now work on 4G, also known as LTE technology
  • LTE covers a wider range of frequencies than previous 2G and 3G networks
  • It transmits data in a way that gives it the potential to be 100 times faster
  • But experts warn this method also makes the technology less secure



  • Is 4G putting your mobile at risk of hacking? Super-fast networks are not as secure as older, slower systems, claims expert



    Almost every phone launched at this week's Mobile World Congress was sold on the promise of having super-fast speeds thanks to built-in LTE technology.

    LTE, also known as 4G, officially launched in the UK last year, but it’s been growing in popularity globally for the past five years.

    The technology covers a wider range of frequencies and has the potential to be up to 100 hundred times faster than slower 2G and 3G networks, but a software and security expert has told the MailOnline this increased speed comes at a price - security.
    Both 2G and 3G networks were primarily designed for feature phones; for voice calls and texts, rather than data.
    However, 4G was designed especially for sending and receiving data, making it more equipped for the job.  

    Leonid Burakovsky, senior director of strategic solutions at F5 told the MailOnline that while this makes it faster, the methods taken to achieve these speeds also make it more vulnerable.
    'What the industry has done with 4G/LTE is taken a self-contained telephone network, secured primarily by virtue of being separate from the internet, and then bolted-on internet capabilities which were never designed to prevent eavesdropping,' said Burakovsky.
    Put simply, 3G networks use a protocol called SS7 to send signals, this protocol is notoriously difficult to penetrate.
     



    Commentaires

    Posts les plus consultés de ce blog

    Un million de comptes Google compromis à cause d’un virus sur mobiles

    Le spécialiste en sécurité informatique CheckPoint a découvert un nouveau malware qui infecterait plus de 13.000 smartphones Android par jour par le biais de fausses applications. L’équipe de recherche de Check Point avait déjà rencontré le code de Gooligan dans l’application malveillante SnapPea l’année dernière. En août 2016, le logiciel malveillant est réapparu sous la forme d’une nouvelle variante et aurait depuis infecté plus d’un million de smartphones Android à travers le monde. Selon CheckPoint, 57% des appareils infectés seraient situés en Asie, et seulement 9% en Europe. Le danger ici vient du fait qu’une fois installé, le malware est capable de “rooter” la machine et de dérober les adresses email et les jetons d’authentification qu’elle stocke. Concrètement, plus d’un million de comptes Google auraient ainsi été compromis. Outre dérober les informations, les pirates profitent également du piratage pour générer des revenus frauduleux en installant des applica…

    De nombreux utilisateurs de TeamViewer victimes de piratages

    De nombreux utilisateurs ont été victimes de piratages au travers du logiciel TeamViewer. Selon les responsables du logiciel la brèche ne viendrait pas de leur système. Depuis plusieurs jours, des utilisateurs de TeamViewer, un logiciel permettant de prendre le contrôle à distance d’un autre ordinateur, se plaignent d’être victimes de piratages. Cependant le problème ne viendrait pas du logiciel lui-même mais du vol d’identifiants et de mots de passe sur d’autres services tels que Tumblr, Myspace ou encore Linkedin.
    TeamViewer au cœur de plusieurs piratages La semaine dernière, TeamViewer a connu des problèmes de fonctionnement. Le logiciel a en fait été victime d’une attaque DDOS de grande ampleur qui a paralysé son système pendant quelques heures. Suite à cette attaque, certains utilisateurs se sont plaints d’avoir subi une intrusion dans leur ordinateur, des pirates auraient réussi à prendre le contrôle de leur machine et voler des informations confidentielles. Pourtan…

    Top 10 des virus informatiques les plus dangereux en 2016

    Alors que toutes nos données deviennent numériques, les hackers redoublent d’ingéniosité pour développer des virus informatiques toujours plus performants et dangereux. Si vous n’avez pas installé d’anti-virus sur votre ordinateur, ce top 10 des pires virus connus en 2016 devrait finir de vous convaincre de vous équiper… Un virus informatique est un programme autoréplicatif à la base non malveillant, mais aujourd’hui le plus souvent additionné de code malveillant par le pirates informatiques ou “hackers”. Conçu pour se propager à d’autres ordinateurs en s’insérant dans des logiciels légitimes, il peut perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre par tout moyen d’échange de données numériques comme les réseaux informatiques et les cédéroms, les clefs USB, les smartphones… En 2016, les hackers ne manquent pas de créativité et continuent de développer des virus informatiques de plus en plus performants. Ces derniers leur pe…